Afghanistan:les soldats n'étaient pas armés

le
2
Quinze autres ont été blessés vendredi par un homme vêtu de l'uniforme de l'armée afghane. Les victimes terminaient un entraînement sportif avec les forces afghanes et n'avaient pas de gilet pare-balles.

Cette attaque pourrait marquer un tournant dans la présence française en Afghanistan. Quatre soldats français ont été tués vendredi par un homme portant un uniforme de l'armée afghane, dans l'est du pays. D'après Europe 1, trois des victimes proviendraient du régiment d'artillerie de Montagne de Vars. La quatrième seraient issue du 2e régiment de génie (REG) du Vaucluse. Ces décès portent à 82 le nombre de militaires français tombés en Afghanistan depuis 2001. La fusillade a fait également une quinzaine de blessés parmi les soldats tricolores. Le capitaine qui commandait le détachement et sept autres militaires sont gravement touchés.

Nicolas Sarkozy a annoncé la suspension des opérations de formation et d'aide au combat de l'armée française. «La question d'un retour anticipé de l'armée française est posée si les conditions de sécurité ne sont pas rétablies», a également prévenu le président de la République, qui juge intolérable la mort de soldats

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 20 jan 2012 à 11:36

    JPi - Ce dont je me réjouis c'est que nous n'avons plus les moyens de faire des guerres qui font mousser nos dirigeants. C’est bien de trouver d’autres moyens que la guerre pour le vivre ensemble et de se respecter chacun. Notre richesse (humaine) c’est notre diversité : il ne suffit pas de le dire mais il faut essayer de le vivre.

  • gilmdm le vendredi 20 jan 2012 à 11:10

    Que de morts inutiles !