Afghanistan-La réduction des effectifs américains remise en cause

le
0
    BRUXELLES, 15 juin (Reuters) - Les Etats-Unis vont 
réexaminer leur plan de réduction des effectifs militaires 
déployés en Afghanistan pour l'année prochaine. Ils l'ont 
annoncé mercredi à leurs alliés de l'Otan, dont certains se sont 
engagés à y rester pour poursuivre le combat contre les taliban. 
    Barack Obama a prévu de ramener le corps expéditionnaire 
américain de 9.800 à 5.500 hommes à la fin de son mandat, qui 
s'achèvera en janvier 2017, contre l'avis d'anciens membres de 
l'état-major et du corps diplomatique.  
    "Tout le monde a intérêt à ce que notre effort se poursuive. 
C'est pourquoi les effectifs vont être reconsidérés, comme nous 
l'a dit (le secrétaire américain à la Défense) Ash Carter", a 
souligné son homologue britannique Michael Fallon, lors d'une 
réunion de l'Otan. 
    Ashton Carter n'a pas confirmé l'information, mais a répété 
que Barack Obama n'excluait pas de revoir ses plans en fonction 
de la situation.  
    "Le président a indiqué à plusieurs reprises (...) qu'il 
était prêt à examiner la présence américaine en Afghanistan en 
fonction des circonstances et il est censé le faire à la fin de 
l'année. Il s'est dit prêt à le faire, mais ce n'était pas en 
soi l'un des sujets de discussion de la réunion d'aujourd'hui", 
a-t-il expliqué.  
    Le secrétaire à la Défense a ajouté que de nombreux Etats 
membres de l'Otan avaient accepté de financer les forces 
afghanes jusqu'en 2020. La décision sera formellement prise lors 
du sommet de Varsovie, les 8 et 9 juillet.  
    Malgré les millions de dollars investis et une présence 
militaire étrangère continue depuis 2001, les taliban gagnent à 
nouveau du terrain et les pays européens craignent notamment un 
nouvel afflux de réfugiés.  
    Les Etats membres de l'Otan se sont donc entendus pour 
conserver leurs bases régionales et plusieurs se sont engagés à 
maintenir une présence militaire l'année prochaine, ce qui 
devrait faciliter le maintien sur place des forces américaines.  
    "Avec une présence régionale, nous allons continuer à 
conseiller, à entraîner et à aider les forces nationales 
afghanes parce que nous sommes décidés à aider les Afghans", a 
déclaré Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan.  
    La mission de formation et de conseil de l'Otan compte 6.800 
militaires américains, soit la moitié de ses effectifs, et, en 
l'état actuel des projets, ce nombre doit être ramené à 3.400 en 
2017. D'autres unités de l'armée américaine mènent des 
opérations antiterroristes unilatérales.  
 
 (Phil Stewart et Robin Emmott, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant