Afghanistan : l'Otan aux prises avec des ennemis infiltrés

le
0
Le président Karzaï veut nettoyer ses forces de sécurité des insurgés qui retournent leurs armes sur les alliés.

Hamid Karzaï veut venir à bout des ennemis qui se cachent dans les rangs des forces de sécurité afghanes. Le président afghan a appelé mercredi soir à une réunion du Conseil national de sécurité afghan pour mettre fin aux attaques dites «green on blue» (vert sur bleu) au cours desquelles des policiers ou soldats afghans retournent leurs armes contre des membres de la coalition.

Le chef d'état-major de l'Armée nationale afghane (ANA), le général Sher Mohammad Karimi, avait déjà annoncé lundi la mise en place d'une série de mesures. Plusieurs douzaines d'agents de renseignements ont été déployés sur les bases et postes de police à travers le pays pour identifier les éléments dangereux. En outre, les nouvelles recrues auront bientôt l'interdiction d'utiliser des téléphones portables. Les échanges téléphoniques des soldats et policiers seront écoutés afin de limiter leurs contacts éventuels avec les insurgés. Selon Najib Nectzad, un porte-parole du min

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant