Afghanistan-L'Etat islamique dit avoir tué un chef de la police

le
0
    KABOUL, 11 juin (Reuters) - L'Etat islamique a attaqué aux 
premières heures de samedi un siège de la police dans l'est de 
l'Afghanistan, tuant un commissaire, ont annoncé les autorités 
et les insurgés. 
    Vers 02h00, les djihadistes ont attaqué le siège de la 
police du district de Dih Bala dans la province de Nangarhar, a 
déclaré un porte-parole du gouverneur provincial. 
    Cinq policiers, dont le chef de la police du district, ont 
été tués et six blessés. Du côté des assaillants, 13 ont été 
tués et sept blessés, a-t-il ajouté. 
    La Province de Khorasan, branche de l'EI en Afghanistan, a 
revendiqué la responsabilité de l'attaque dans un communiqué 
publié sur internet. Elle a dit avoir tué le chef de la police 
et 13 policiers. 
    Nangarhar, province instable frontalière du Pakistan, est 
l'endroit d'Afghanistan où ceux qui se revendiquent de l'EI ont 
la plus forte présence. 
    Cette année, les forces américaines ont reçu l'autorisation 
d'accentuer leurs frappes aériennes contre l'EI en Afghanistan. 
 
 (Ahmed Sultan à Nangarhar et Ahmed Aboulenein au Caire; 
Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant