Afghanistan-Encore des combats à Kandahar, le bilan s'alourdit

le , mis à jour à 13:23
0
 (Bilan actualisé, précisions) 
    KANDAHAR, Afghanistan, 9 décembre (Reuters) - Les combats 
entre forces de sécurité et taliban se poursuivaient mercredi à 
Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, où les islamistes se 
sont attaqués la veille à l'aéroport, tuant au moins 37 
personnes et en blessant 35 autres, a annoncé le ministère de la 
Défense. 
    Neuf membres du commando taliban ont également été tués 
jusqu'à présent et un autre blessé. Un dernier insurgé continue 
à résister aux forces de sécurité, a ajouté le ministère dans un 
communiqué. 
    Le complexe fortifié de Kandahar héberge un aéroport civil 
et une base militaire. Les taliban ont attaqué un secteur dans 
lequel se trouve une école et une zone résidentielle, ont dit 
des responsables afghans. 
    Un commandant d'une unité de l'armée a indiqué que les 
opérations de sécurisation du site étaient compliquées par la 
présence d'otages. 
    "Les opérations se déroulent lentement car les taliban ont 
pris six personnes en otage, dont deux femmes et deux enfants, 
donc nous devons agir avec prudence", a déclaré Dawood Shah 
Wafadar. 
    Les taliban ont de leur côté avancé le chiffre de 150 morts 
dans les rangs de l'armée, ajoutant dans un communiqué que la 
base militaire de l'aéroport a été attaquée par des kamikazes 
équipés d'armes lourdes. Le groupe fondamentaliste est connu 
pour exagérer le bilan de ses attaques. 
    Aucune victime n'a été signalée parmi les soldats étrangers, 
qui sont plusieurs centaines sur le site, a indiqué un 
porte-parole de la mission de l'Otan en Afghanistan.  
    Les taliban sont en proie aux dissensions depuis l'annonce 
en juillet de la mort du mollah Omar, leur "guide suprême", 
survenue deux ans plus tôt. Le mollah Akhtar Mansour, son 
successeur, est contesté par une partie du mouvement et des 
rumeurs sur sa mort ont couru la semaine dernière, ce qui ne 
l'empêche pas de rester menaçant. 
    Les taliban, dont Kandahar est le berceau, se sont ainsi 
brièvement emparés de Kunduz, dans le Nord, en septembre.  
 
 (Sayed Sarwar Amani et Ismaïl Sameem, Jean-Philippe Lefief et 
Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant