Afghanistan : élection présidentielle sous tension

le
0
Le candidat Abdullah Abdullah est favori de la présidentielle afghane. Il a obtenu 45 % des voix au premier tour.
Le candidat Abdullah Abdullah est favori de la présidentielle afghane. Il a obtenu 45 % des voix au premier tour.

L'Afghanistan s'apprête à tourner la page Hamid Karzai et à désigner son deuxième président élu démocratiquement, samedi. Ce scrutin, considéré comme un test dans un pays toujours contrôlé en partie par les groupes rebelles, s'est préparé sous tension. Les talibans ont promis ces derniers jours de perturber l'élection et ils ont déclaré, mercredi, dans un communiqué : "Ô guerriers de Dieu, frappez sans répit pendant 24 heures le jour de l'élection pour que l'ennemi soit neutralisé et ce scrutin, anéanti !" Le favori des sondages, Abdullah Abdullah, a même été la cible, la semaine dernière, d'une tentative d'assassinat qui a fait douze morts à Kaboul. Lors du premier tour, le 5 avril, leurs menaces n'avaient pourtant pas entaché le scrutin : le taux de participation avait atteint un record avec plus de 50 % de votants. Préférant ne pas jouer avec la sécurité de ses concitoyens, Mohammad Omar Daudzai, le ministre de l'Intérieur afghan, a indiqué, vendredi sur la chaîne Euronews, qu'il avait mis "plus d'officiers de police à l'entrée des bureaux de vote". Le premier tour avait été salué également pour son bon déroulement : la fraude massive constatée en 2009 lors de la réélection d'Hamid Karzai a été plus limitée. Abdullah Abdullah, ancien bras droit de Massoud, favori Les Afghans doivent choisir qui d'Abdullah Abdullah, ancien bras droit du commandant Massoud, assassiné par les talibans en 2001, ou d'Ashraf Ghani,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant