Afghanistan : dernier 14 Juillet en Kapissa

le
0
A la fin de l'année, seuls 1400 militaires français resteront sur place pour la logistique et assister les Afghans. Ceux qui vont rentrer expriment leur fierté «pour le chemin parcouru».

En impeccable soldat, le général Éric Hautecloque-Raysz l'assure platement: «Ce 14 Juillet sera comme un autre.» Nommé en avril dernier, quinze jours après avoir obtenu ses étoiles, le commandant de la brigade La Fayette, qui regroupe les forces aéroterrestres déployées en Afghanistan, participera à la cérémonie militaire organisée à son état-major de Nijrab, dans la vallée de la Kapissa, à 120 kilomètres au nord de Kaboul. «Dans chacun de nos postes, il y aura une cérémonie, une prise d'armes, un repas un peu amélioré. Et nos missions seront assurées: assistance à l'armée afghane et protection du dispositif», raconte-t-il au téléphone depuis son QG.

N'y aurait-il donc rien de nouveau en Kapissa? Si, bien sûr, puisque, comme l'a voulu François Hollande, les troupes combattantes commandées par le général Hautecloque-Raysz (1.950 hommes) devront avoir regagné la France à la fin de l'année. Resteront alors sur le terrain quelque 1.400 militaires fran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant