Afghanistan : débat sur le futur des forces américaines

le
0
En visite à Kaboul, le secrétaire d'État, John Kerry, n'a pu trouver d'accord sur le maintien de troupes après 2014.

John Kerry a dû prolonger son séjour à Kaboul de douze heures. Jusqu'à la dernière minute, le secrétaire d'État américain et le président afghan, Hamid Karzaï, ont tenté d'arriver à un accord sur les conditions du maintien de troupes américaines en Afghanistan après 2014. En vain. Kerry a beau parler d'un «accord partiel», la signature du traité bilatéral d'après-guerre sur la sécurité (BSA) avant la fin du mois, comme voulu par Washington, semble désormais improbable. Washington et Kaboul restent divisés sur l'immunité juridique des soldats américains qui resteront après le départ de l'Otan. Si Karzaï accepte le maintien de forces militaires - près de 10.000 hommes - il souhaite les soumettre à la justice afghane en cas de crimes commis sur le sol afghan. Une condition à laquelle Washington s'oppose catégoriquement. En 2011 déjà, les Américai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant