Afghanistan-Cinquième séance de négociations sans illusions

le
0
 (Actualisé avec accord en vue avec le Hezb-e-Islami) 
    ISLAMABAD, 18 mai (Reuters) - Les quatre pays impliqués dans 
la recherche d'une solution au conflit afghan se sont retrouvés 
mercredi pour la cinquième fois au Pakistan, sans grand espoir 
de convaincre les taliban de les rejoindre à la table des 
négociations.  
    Le gouvernement afghan, qui n'a pas dépêché de délégation, a 
fait savoir qu'il serait représenté par son ambassadeur à 
Islamabad tant que le Pakistan tolérera la présence de la milice 
islamiste sur son territoire.  
    Outre l'Afghanistan et le Pakistan, le Groupe de 
coordination quadrilatéral comprend les Etats-Unis et la Chine.  
    Les taliban, dont le territoire n'a jamais été aussi étendu 
depuis leur éviction du pouvoir en 2001, n'ont assisté à aucune 
des précédentes réunions. Le gouvernement pakistanais se disait 
persuadé d'être en mesure de les convaincre de participer aux 
discussions, mais ils ont exclu de le faire en février.   
    A Kaboul, un projet qui pourrait ouvrir la voix à un accord 
de paix en bonne et due forme avec le Hezb-e-Islami, devait être 
signé dans la journée, a annoncé un représentant du 
gouvernement.  
    Le mouvement de Gulbuddin Hekmatyar, que Washington dit lié 
aux talibans et à Al Qaïda, n'a joué qu'un rôle mineur dans la 
guérilla, ces dernières années, et l'accord n'aura 
vraisemblablement que peu de conséquences concrètes.       
 
 (Mehren Zahra-Malik avec Mirwais Harooni à Kaboul, 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant