Afghanistan-Au moins neuf morts dans deux attaques suicides

le
0
 (actualisé avec 2e attaque) 
    MAZAR-I-SHARIF/GARDEZ, Afghanistan, 8 février (Reuters) - 
D eux kamikazes ont tué lundi neuf personnes et blessé 23 autres 
en Afghanistan dans deux attaques distinctes, selon un bilan 
encore provisoire, ont annoncé les autorités. 
    Une attaque s'est produite devant une boulangerie du 
district de Yahyakhil, dans la province de Paktika, tuant six 
civils et en blessant neuf autres, a dit Musa Khan Kharuti, 
gouverneur du district de Yahyakhil. 
    Selon un autre responsable afghan, le kamikaze visait des 
policiers et des fonctionnaires qui achetaient du pain. 
L'attaque n'a pas été immédiatement revendiquée. 
    Plus tôt dans la journée, trois personnes ont trouvé la mort 
dans l'attaque d'un bus transportant du personnel de l'armée 
afghane. 
    L'explosion s'est produite juste avant 08h00 dans le 
district de Dehdadi, non loin de Mazar-i-Sharif, chef-lieu de la 
province de Balkh, a précisé le ministère de la Défense. 
    Son communiqué parle de huit blessés tandis qu'un 
porte-parole du gouverneur de la province de Balkh cite le 
chiffre de 14, dont trois femmes. 
    Le kamikaze a actionné sa ceinture d'explosifs près de 
l'autobus qui transportait des membres du 209e Corps Shaheen. 
    Le mouvement taliban a revendiqué cet attentat dans un 
communiqué diffusé sur internet. Il précise que le kamikaze 
était un habitant de la province de Wardak, voisine de Kaboul, 
la capitale afghane. 
    Les véhicules transportant du personnel militaire ou des 
fonctionnaires de leur domicile à leur travail et inversement 
sont fréquemment la cible d'attentats revendiqués par les 
taliban qui cherchent à renverser le gouvernement soutenu par 
les pays occidentaux pour rétablir un régime islamiste strict, 
15 ans après leur éviction du pouvoir. 
 
 (Bashir Ansari; Danielle Rouquié et Nicolas Delame pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant