Afghanistan : attentat meurtrier contre un consulat allemand

le , mis à jour à 23:18
0
Afghanistan : attentat meurtrier contre un consulat allemand
Afghanistan : attentat meurtrier contre un consulat allemand

Le consulat allemand de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, a été visé jeudi soir par un attentat-suicide, revendiqué par les talibans. Une très forte explosion a été entendue dans toute la ville. Un camion bourré d'explosifs a fait au moins deux morts et et 84 blessés dont dix enfants, répartis dans deux hôpitaux, selon un bilan fourni dans la nuit par le responsable de l'hôpital régional, le Dr Noor Mohammad Fayez.

 

D'après le site du «Spiegel», trois policiers afghans ont été blessés mais la majorité des victimes seraient des civils qui se trouvaient dans une rue passante près du consulat. Le personnel de la représentation allemande a été mis à l'abri dans des locaux sécurisés. Une cellule de crise s'est réunie à Berlin au ministère des Affaires étrangères.

 

L'armée allemande, la Bundeswehr, qui forme les soldats afghans, stationne à quelques kilomètres de là dans le camp de Marmal. Selon le site l'hebdomadaire allemand, elle a envoyé une force de réaction rapide (Quick Reaction Force) pour examiner la situation au consulat.

 

Un journaliste afghan a photographié près du consulat des bâtiments d'où s'échappe de la fumée (tweet ci-dessous).

 

 

Smoke coming out of buildings close by the #German consulate in #Mazar . pic.twitter.com/go8Tkv36LA

— Tahir Qadiry (@tahirqadiry) 10 novembre 2016

 

 

En représailles à des frappes américaines

 

Le porte-parole Taliban Zabihullah Mujahid a revendiqué «l'opération martyr» dans un communiqué, affirmant qu'elle a été conduite «en représailles» aux frappes aériennes américaines qui ont tué au moins 32 civils à Kunduz, au nord de l'Afghanistan, le 3 novembre. Il a affirmé que des «assaillants» avaient pu pénétrer à l'intérieur du bâtiment pour y poursuivre l'attaque mais ceci n'a pas été confirmé de sources indépendantes, même si des habitants voisins du consulat faisaient état ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant