Afghanistan : Abdullah et Ghani au second tour de la présidentielle

le
0
Afghanistan : Abdullah et Ghani au second tour de la présidentielle
Afghanistan : Abdullah et Ghani au second tour de la présidentielle

L'ex-chef de la diplomatie et ancien conseiller du commandant Massoud, Abdullah Abdullah, 53 ans, arrivé largement en tête du premier tour de l'élection présidentielle en Afghanistan avec 44,9% des suffrages exprimés, affrontera l'économiste de 64 ans Ashraf Ghani, (31,5%) au second tour du scrutin, selon des résultats préliminaires publiés samedi. Zalmai Rassoul, un proche du président Hamid Karzaï considéré comme le candidat du pouvoir sortant, n'a obtenu que 11,5% des voix.

Au total, huit candidats étaient en lice pour succéder à Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé l'Afghanistan depuis la chute des talibans en 2001, réélu en 2009,  et à qui la Constitution interdit de briguer un troisième mandat. Ce scrutin, première passation de pouvoir d'un président afghan démocratiquement élu à un autre, est considéré comme un test majeur pour ce pays pauvre de 28 millions d'habitants déchiré par trois décennies de guerre.

Les résultats doivent encore être entérinés

Près de 6,9 millions d'Afghans s'étaient rendus aux urnes lors du premier tour du 5 avril, sans incident majeur malgré les attaques des talibans, sur un électorat estimé à 13,5 millions de personnes, soit une participation nettement plus forte qu'en 2009 (environ 30%). «Je crois que cette élection s'est bien passée, nous sommes satisfaits du résultat et je pense que nous sommes prêts si un deuxième tour est organisé», s'est félicité le président de la Commission électorale indépendante (IEC), Ahmad Yousuf Nuristani.

Les résultats du premier tour doivent encore faire l'objet d'une publication définitive le 14 mai après examen d'éventuels recours. Le deuxième tour entre MM. Abdullah et Ghani pourrait avoir lieu le 7 juin à moins qu'un vainqueur ne soit désigné à l'issue de négociations entre candidats. Les prochaines semaines pourraient également être marquées par les résultats des enquêtes sur de possibles fraudes commises lors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant