Afghanistan : 23 morts dans trois attentats revendiqués par Daech et les talibans

le
0
Afghanistan : 23 morts dans trois attentats revendiqués par Daech et les talibans
Afghanistan : 23 morts dans trois attentats revendiqués par Daech et les talibans

Au moins 23 personnes ont été tuées ce lundi en Afghanistan dans trois attentats quasi simultanés perpétrés à Kaboul et dans le nord-est du pays.

Le premier attentat, perpétré par un kamikaze à pied contre un minibus sur la route reliant Kaboul à Jalalabad, la grande ville de l'Est, a fait 14 morts, tous Népalais, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Neuf personnes ont été également blessées, dont «cinq Népalais et quatre Afghans», a précisé le ministère «condamnant fermement cette action terroriste». Les Népalais travaillaient pour une compagnie de sécurité qui officiait pour le compte de l'ambassade canadienne à Kaboul. Cette dernière a confirmé sur Twitter que «l'attaque d'aujourd'hui a visé notre compagnie de sécurité», mais précise qu'«il n'y a pas eu d'attaque contre les locaux de l'ambassade». L'explosion, qui s'est produite à la sortie du complexe abritant ces gardes selon la police, a été entendue dans un vaste périmètre à la ronde.

 

.@CanEmbAFG confirms that today’s cowardly attack targeted our security company. Our thoughts with families and friends of victims.

— Canada in AFG (@CanEmbAFG) 20 juin 2016

 

Peu après, une autre bombe a explosé au passage d'un convoi transportant un élu provincial, selon le ministère de l'Intérieur. Une personne est morte et 4 autres ont été blessées, dont le responsable politique. Les talibans ont revendiqué ces deux attaques sur les réseaux sociaux. «Ce matin tôt, nous avons conduit une attaque martyre contre des gardes des forces d'agression, faisant 20 morts et blessés», a annoncé un porte-parole taliban, Zabihullah Mujahid. 

La branche locale de l'organisation Etat Islamique a également revendiqué l'attentat, divulguant le nom et la photo de l'assaillant, selon le centre américain de surveillance de sites jihadistes SITE. Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a balayé les affirmations «sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant