Affrontements lors d'une manifestation au Népal

le
0

KATMANDOU, 28 février (Reuters) - Des affrontements ont éclaté samedi à Katmandou entre manifestants et forces de l'ordre en marge d'un rassemblement en faveur d'une nouvelle constitution. Quelque 30.000 personnes avaient répondu à l'appel lancé par l'opposition maoïste pour l'une des plus importantes manifestations organisées au Népal. La police a fait usage de grenades lacrymogènes et a chargé la foule pour empêcher le cortège de marcher sur le Parlement. Des témoins ont fait état d'une dizaine de blessés. Plusieurs milliers de membres des forces de police avaient été mobilisés pour garder les bâtiments gouvernementaux. Près de dix ans après la fin de la guerre civile entre l'Etat et la guérilla maoïste, qui a fait plus de 17.000 morts, les partis politiques népalais n'ont toujours pas réussi à s'accorder sur la première constitution d'une nouvelle république. Les désaccords portant sur la création de nouvelles provinces recoupant la répartition ethnique de la population bloquent le processus prévu par l'accord de paix de 2006 qui a mis fin à la monarchie. Les anciens rebelles, qui poussent en faveur de ce redécoupage administratif, se sont retirés des négociations et dénoncent la volonté du gouvernement de soumettre au vote un projet de constitution qui ne jouirait pas du consensus des forces politiques. "Je suis prêt à mourir mais je ne renoncerai pas à la lutte pour les droits du peuple", a lancé aux manifestants le chef de file du mouvement maoïste, Prachanda. (Gopal Sharma; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant