Affrontements entre soldats pakistanais et afghans

le
0
    TORKHAM, Pakistan, 13 juin (Reuters) - Des soldats 
pakistanais et afghans ont échangé des coups de feu dans la nuit 
de dimanche à lundi au poste frontière au sommet de la passe de 
Khyber, a-t-on appris auprès des autorités qui font état d'au 
moins un soldat afghan tué et de plusieurs blessés. 
    Les deux parties se sont mutuellement accusées d'être à 
l'origine de l'incident qui s'est produit au poste de Torkham, 
entre le nord-ouest du Pakistan et l'est de l'Afghanistan. 
    Les premiers tirs ont éclaté vers 21h00 heure locale et se 
sont poursuivis dans la nuit. Outre le soldat afghan tué, on 
compte au moins sept blessés: six soldats afghans et un 
militaire pakistanais. 
    Dans la matinée, le chef de l'exécutif afghan, Abdullah 
Abdullah, a annoncé sur Twitter qu'un cessez-le-feu avait été 
conclu avec le Pakistan. "Nous espérons qu'il sera mis fin à ce 
problème par le biais de la diplomatie", a-t-il ajouté. 
    L'Afghanistan accuse son voisin d'abriter des militants 
cherchant à renverser le gouvernement en place à Kaboul, dont le 
réseau Haqqani.  
    Le Pakistan, qui nie tout soutien aux activistes afghans, a 
précisé de son côté qu'il construisait un poste renforcé près de 
Torkham pour empêcher les passages de militants armés entre les 
deux pays. Par le passé, Kaboul s'est opposé à ce que le 
Pakistan érige une barrière sur certaines portions des 2.200 km 
de frontière commune sur fond de contentieux sur son tracé. 
 
 (Ahmad Sultan avec Asad Hashim à Islamabad; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant