Affrontements entre policiers et manifestants à Athènes

le
0

ATHENES, 2 décembre (Reuters) - La police grecque a annoncé avoir eu recours aux gaz lacrymogènes pour disperser plusieurs dizaines de manifestants qui ont lancé des cocktails Molotov et mis le feu à des voitures et à des poubelles mardi soir dans le centre d'Athènes. Les affrontements ont éclaté après une marche en soutien à un jeune homme qui se revendique anarchiste, Nikos Romanos, 21 ans, qui est en grève de la faim depuis le 10 novembre et hospitalisé. Il a été condamné à de la prison pour vol en octobre et a été empêché de suivre des cours à l'université. Selon la police, des magasins, trois voitures et un autobus ont été endommagés durant les heurts qui se sont produit à quatre jours du sixième anniversaire de la mort d'un adolescent, tué par la police. Sa mort avait déclenché des émeutes particulièrement violentes dans le pays. (Renee Maltezou; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant