Affrontements entre la police indienne et manifestants, 22 morts

le
1
    LUCKNOW, Inde, 3 juin (Reuters) - Vingt-deux personnes au 
moins ont été tuées à Mathura, dans le nord de l'Inde, dans des 
affrontements entre policiers et squatters, a-t-on appris 
vendredi auprès des autorités. 
    Les violences ont éclaté lorsque les forces de police, en 
application d'une décision de justice, sont intervenues jeudi 
pour évincer les quelque 3.000 squatters occupant un jardin 
public de cette ville située à 140 km au sud-est de New Delhi. 
    Deux policiers ont été tués. Les forces de l'ordre, qui 
avaient fait usage de gaz lacrymogènes et de balles gainées de 
caoutchouc, ont alors tiré à balles réelles contre les 
manifestants. 
    Les raisons de l'occupation du parc restent encore 
indéterminées. Selon certains médias, les personnes rassemblées 
dans le parc de Mathura, qui ont incendie leurs tentes avant de 
partir vendredi, seraient des adeptes d'une secte. 
    Le chef de la police de l'Etat de l'Uttar Pradesh, Javeed 
Ahmed, a précisé que 200 personnes avaient été arrêtées lors de 
ces affrontements. Il a ajouté que des armes à feu et des 
grenades avaient été découvertes sur les lieux désertés par les 
manifestants. 
 
 (Sharat Pradhan; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 3 juin 2016 à 10:06

    EUX, au moins, ils ne font pas dans la dentelle...mais on s'en fiche, dans un monde en déclin et civilisations qui se meurent...:-(((