Affrontements entre armée et rebelles au Soudan du Sud, 15 morts

le
0
    JUBA, 17 novembre (Reuters) - Des soldats de l'armée 
sud-soudanaise et des rebelles se sont affrontés mercredi soir 
près de la frontière soudanaise, faisant au moins 15 morts, 
a-t-on appris de représentants des deux camps. 
    L'armée explique être intervenue après avoir repéré des 
rebelles de la mouvance de l'ancien vice-président Riek Machar 
en train d'essayer de voler du bétail dans un village de l'Etat 
d'Unity. Les soldats sont ensuite tombés dans une embuscade 
tendue par ces rebelles, a dit un porte-parole de l'armée. 
    D'après l'armée, 15 soldats ont péri tandis que les insurgés 
assurent en avoir tué 20. 
    Un porte-parole de la rébellion a par ailleurs annoncé la 
mort de 23 autres soldats dans des combats qui se sont déroulés 
le même jour à Tore, dans l'Etat d'Équatoria-Central. 
    Un autre représentant des insurgés a par ailleurs annoncé la 
prise de trois villes dans les deux Etats, ce que réfute 
l'armée. 
    Les rivalités politiques entre le président du Soudan du 
Sud, Salva Kiir, et l'ancien vice-président, Riek Machar, ont 
déclenché une guerre civile fin 2013, deux ans après 
l'indépendance. Les deux adversaires ont signé un fragile accord 
de paix il y a un an, mais les combats se sont poursuivis. Riek 
Machar a fui le pays en juillet. Il se trouve à Khartoum, la 
capitale du Soudan voisin. 
 
 (Denis Dumo, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant