Affrontements au Cachemire après l'arrestation de séparatistes

le
0

SRINAGAR, Inde, 17 avril (Reuters) - De violents affrontements ont éclaté vendredi dans l'Etat indien du Cachemire entre manifestants et forces de l'ordre après plusieurs jours de troubles consécutifs à la mort d'un jeune tué par l'armée et à l'arrestation de deux chefs séparatistes. La police a lancé des gaz lacrymogènes et chargé à la matraque pour disperser plusieurs centaines de personnes qui s'étaient assemblées après la prière du vendredi à Srinagar, principale ville de l'Etat, pour protester contre ces arrestations et ce meurtre. Plusieurs manifestants et policiers ont été blessés dans les affrontements, a indiqué la police. Les deux arrestations concernent Syed Ali Geelani, placé en résidence surveillée et Masarat Alam. Ce dernier, arrêté vendredi matin, était sorti de prison il y un mois après avoir passé cinq ans derrière les barreaux pour avoir organisé de grandes manifestations anti-indiennes au Cachemire en 2010. Masarat Alam est accusé d'avoir participé à une manifestation cette semaine lors de laquelle des drapeaux pakistanais ont été brandis. Interrogé sur ces arrestations, le ministre indien de l'Intérieur, Rajnath Singh, a déclaré à la presse que "ceux qui sont impliqués dans la trahison ne seront pas épargné". Le Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan depuis la guerre que se sont livrés les deux pays après l'indépendance du Royaume-Uni en 1947. (Fayaz Bukhari; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant