Affrontements à la frontière entre le Yémen et l'Arabie saoudite

le
0
    DUBAI/SANAA, 15 septembre (Reuters) - Une unité de l'armée 
yéménite passée dans le camp des rebelles chiites Houthis a 
lancé jeudi une offensive contre les forces saoudiennes dans le 
sud du royaume, rapportent les deux camps, qui disent tous deux 
l'avoir emporté.  
    L'attaque, menée dans le djebel Doukhan par la Garde 
républicaine yéménite restée fidèle à l'ancien président Ali 
Abdallah Saleh, a été repoussée, dit on de source proche de la 
coalition formée par Ryad pour combattre les Houthis. La riposte 
a fait 25 morts et 30 blessés dans les rangs des assaillants, 
ajoute-t-on.  
    A Sanaa, un représentant des Houthis a en revanche assuré 
que le djebel Doukhan avait été pris, tout comme un site nommé 
Al Romaïh. Le commandant d'une unité saoudienne de réaction 
rapide a été tué au cours de l'offensive, a-t-il précisé.  
    Ali Abdallah Saleh, écarté du pouvoir février 2012, s'est 
rallié aux Houthis pro-iraniens qui tiennent une partie de la 
capitale et l'ouest du pays.  
    La coalition saoudienne les combat depuis mars 2015 et 
cherche à rétablir le président Abd-Rabbou Mansour Hadi dans ses 
fonctions. Le conflit a fait plus de 10.000 morts et trois 
millions de déplacés, selon l'Onu.   
 
 (William Maclean à Dubaï et Mohamed Ghobari à Sanaa, 
Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi 
Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant