Affrontements à l'artillerie entre Houthis et forces saoudiennes

le
0

LE CAIRE, 11 mai (Reuters) - Les miliciens chiites Houthis du Yémen et les forces saoudiennes se sont affrontés lundi à l'artillerie lourde et à la roquette dans des secteurs frontaliers à la veille de l'entrée en vigueur d'une trêve "humanitaire" de cinq jours. Les Houthis ont annoncé avoir tiré des roquettes Katioucha et des obus de mortier contre les villes saoudiennes de Jizan et Najrane en riposte à des tirs de roquettes contre les provinces de Saada et d'Hajjah, dans le nord du Yémen. Des chasseurs de l'aviation saoudienne ont également frappé des positions tenues par les miliciens chiites à Taïz (centre) et dans la province pétrolière de Marib, à l'est de la capitale, Sanaa. Les miliciens chiites houthis et leurs alliés de l'armée yéménite ont accepté dimanche le principe d'une trêve humanitaire de cinq jours proposée par l'Arabie saoudite, tout en prévenant qu'ils répondraient à toute violation du cessez-le-feu. Le cessez-le-feu est censé entrer en vigueur mardi soir à 23h00 (20h00 GMT). (voir ID:nL5N0Y102N ) L'offensive aérienne déclenchée le 26 mars par l'Arabie saoudite et ses alliés sunnites n'a pas permis d'inverser le rapport de force sur le terrain mais a aggravé la situation humanitaire. Plusieurs organisations humanitaires internationales estiment que ces cinq jours de trêve théorique ne suffiront pas à acheminer et distribuer l'aide nécessaire au Yémen. (Mohammed Ghobari; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant