Afflux d'immigrants cubains vers les Etats-Unis

le
0

MIAMI, 14 mai (Reuters) - Le nombre de migrants cubains cherchant à entrer aux Etats-Unis a bondi depuis le début de l'année, un phénomène lié à la crainte que le statut spécial dont bénéficient les Cubains disparaisse avec la normalisation des relations annoncée par les deux pays en décembre dernier. Au cours des trois premiers mois de l'année, 9.371 Cubains sont arrivés aux Etats-Unis, la plupart à Miami ou via la frontière mexicaine, ce qui représente une hausse de 118% par rapport à la même période de 2014, montrent les chiffres de l'agence des douanes et de la protection des frontières. "Les Cubains sur l'île sont de plus en plus préoccupés par le risque de disparition du statut spécial", explique Jorge Duany, directeur de l'institut d'études cubaines à l'Université internationale de Floride. En vertu du Cuban Refugee Adjustment Act de 1966, les Cubains qui parviennent en territoire américain ont le droit de s'y installer et d'obtenir le statut de résident, ce dont les autres nationalités ne peuvent bénéficier. La politique connue sous le nom de "wet foot, dry foot" (pied mouillé, pied sec) prévoit que seuls les Cubains interceptés en mer peuvent être renvoyés sur l'île communiste. La garde-côte américaine a intercepté quelque 2.500 migrants depuis le 1er octobre, lesquels ont été rapatriés pour la plupart. La plupart traversent les 140 km du détroit de Floride sur des embarcations de fortune. Les présidents américain Barack Obama et cubain Raul Castro ont annoncé conjointement le 17 décembre dernier le début d'un processus de normalisation historique entre leurs deux pays. (David Adams, Zachary Fagenson; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant