Afflelou ravive la guerre des prothèses auditives

le
0
L'opticien lance dans l'audition sa formule du deuxième produit à 1 euro pour attirer des clients et des franchisés.

Les bonnes recettes ne vieillissent pas. Trente ans après avoir inventé l'offre «Tchin Tchin» avec la deuxième paire de lunettes à 1 euro, Alain Afflelou applique la formule aux prothèses auditives et propose le deuxième appareil à 1 euro. «Pour prendre position sur un marché, il faut proposer quelque chose de nouveau, soutient l'opticien, qui n'est qu'un petit acteur dans le domaine. «Nous acceptons de rogner la marge sur le deuxième appareil, ce qui permet de proposer une paire d'aides auditives autour de 1500 euros», explique le dirigeant, qui en porte lui-même. Pour soigner une presbyacousie, il faut en effet débourser 3400 euros en moyenne pour les deux oreilles.

En cassant les prix, Alain Afflelou entend attirer de nouveaux clients, une partie de ces nombreux Français, parmi les plus de 60 ans surtout, qui ont un...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant