AFFINE: Résultats consolidés semestriels 2013

le
0

Des fondamentaux consolidés pour une reprise des investissements

Résultat EPRA en recul en raison des cessions

(-) Baisse des revenus locatifs en conséquence des cessions de 2012

(-) Solde négatif des sociétés mises en équivalence

(+) Frais financiers en nette réduction (-37 %)

(+) Diminution des charges de personnel (-9 %)

Consolidation du patrimoine

4,6 M€ de travaux d'amélioration

3,8 M€ de cessions

Allongement de la durée moyenne des baux de 5,1 à 5,5 ans

Loyers stables à périmètre constant

Taux d'occupation inchangé (87,7 %)

Stabilité du LTV à 45,7 % et coût de la dette ramené à 3,3 %

ANR EPRA par action de 26,4 €

Juste valeur à périmètre constant en léger recul (-1,8 %)

Distribution du dividende en mai (1,2 € par action, soit 10,8 M€)

                                            

Le Conseil d’Administration d’Affine, réuni le 29 juillet 2013, a arrêté les comptes semestriels consolidés résumés au 30 juin 2013. Les procédures d’examen limité sont en cours de finalisation.

1) Résultat EPRA


Le résultat EPRA s'établit à 7,1 M€ au premier semestre 2013 contre 9,4 M€ pour la même période en 2012. Cette variation résulte en premier lieu de l'impact sur les loyers des cessions de 2012 (120 M€ de cession) ainsi que de la baisse des bénéfices de l'activité de développement immobilier (0,9 M€ vs 1,7 M€, hors dépréciation sur stocks), que vient compenser partiellement une réduction sensible du coût de financement (3,3 % vs 3,9 %). Le résultat EPRA enregistre également la baisse de loyers chez Banimmo, en raison des ventes et de la diminution du taux d'occupation, ainsi que les effets de la déconsolidation de sa participation dans Montéa.

Par ailleurs, en ligne avec les objectifs de la société, la réduction des coûts de fonctionnement se poursuit
(-9 % pour les charges de personnel).

Après prise en compte d'une diminution de 1,8 % de la juste valeur des immeubles (-9,8 M€ vs -4,8 M€) compensée en partie par un ajustement positif des valeurs des instruments financiers (3,7 M€ vs
-1,3 M€), et du résultat des sociétés mises en équivalence (-0,1 M€ vs 1,1 M€), le résultat net ressort à -0,2 M€ (vs 2,4 M€).

La capacité d’autofinancement diminue à 8,0 M€ en raison essentiellement de l’effet des cessions sur les revenus locatifs. La variation de BFR enregistrant une évolution nettement positive (2,2 M€ vs -8,9 M€), le cash flow opérationnel passe de 9,6 M€ au premier semestre 2012 à 16,2 M€ en 2013.

2) Activité

A périmètre constant, les revenus locatifs faciaux annualisés restent stable (-0,1 %) par rapport au 31 décembre 2012. Il en est de même pour le taux d'occupation EPRA (87,7 % vs 87,8 %).

Au plan locatif, Affine a signé 15 nouveaux baux portant sur une surface totale de 7 400 m². Par ailleurs, 11 locataires ont résilié leur bail, représentant au total une surface de 5 400 m². Enfin, il y a eu 18 renégociations.

La durée moyenne des baux en cours a été allongée de 5,1 à 5,5 ans.

Au cours du semestre, Affine a poursuivi ses investissements visant à rehausser la qualité de ses immeubles (4,6 M€) et la cession des actifs matures ou de trop faible taille (5 immeubles pour un total de 3,8 M€). Un certain nombre de dossiers d’acquisition à Paris ou dans les grandes métropoles régionales ont été étudiés sans que des opportunités d’investissement correspondant aux critères de rentabilité et de risque de la société en aient résulté.

3) Actif Net Réévalue

A fin juin 2013, la juste valeur des immeubles de placement s’élève à 571 M€ (droits inclus), en baisse de 1,8 % à périmètre constant par rapport à fin 2012.

L'Actif Net Réévalué EPRA (hors droits), déduction faite des quasi-fonds propres (TSDI) et après retraitement de la juste valeur des instruments dérivés et des impôts différés, ressort en baisse de 6,5 % à 270,1 M€, en raison principalement de la distribution du dividende en mai. Par action (hors autocontrôle et après dilution des ORA), l’ANR passe de 28,2 € à 26,4 €. Droits inclus, l'ANR EPRA ressort à 304,7 M€, ou 29,8 € par action.

4) Financement

Au cours de la période, le groupe a mis en place des nouveaux crédits à hauteur de 15,2 M€ et a procédé à des remboursements pour un montant total de 25,7 M€.

Au 30 juin 2013, la dette financière nette du groupe s'élève ainsi à 330 M€ (contre 334 M€ à fin 2012). Pour l'activité de foncière stricto sensu, le ratio LTV (dette bancaire nette / valeur de marché des immeubles droits inclus, hors VEFA, intégrant stock immobilier et situation nette des sociétés mises en équivalence) ressort à 45,7 % contre 45,5 % fin 2012.

Le coût moyen de la dette pour le premier semestre 2013 est de 1,8 % (soit 3,3 % coût de couverture inclus). Le groupe a profité des taux particulièrement bas pour optimiser la couverture de sa dette en souscrivant en juin à de nouvelles opérations de swaps (55 M€) et de caps (62 M€) à des conditions très attractives. La durée moyenne de l’endettement reste stable à 5,7 ans et il n'y a pas d'échéance de dette significative au cours des prochaines années.

5) Perspectives

Avec la prudence que requiert un contexte économique encore fragile, Affine poursuit activement la recherche d’investissements dans le cadre d’un développement équilibré entre la région parisienne et les grandes métropoles régionales. Cette politique sélective d’investissements est nécessaire pour reconstituer le volume des loyers après une période active de cession pour baisser le LTV ; elle s’appuie sur une capacité d’endettement bancaire et une trésorerie confortable.

6) Calendrier

17 octobre 2013 : Chiffre d’affaires du troisième trimestre

Février 2014 : Chiffre d’affaires et résultats annuels 2013

Avril 2014 : Chiffre d’affaires du premier trimestre

Avril 2014 : Assemblée générale

A propos du Groupe Affine

Foncière spécialiste dans l’immobilier d’entreprise, Affine détient à fin juin 2013 60 immeubles d’une valeur de 571 M€ droits inclus, répartis sur une surface globale de 504 000 m². La société est présente dans les bureaux (60 %), l’immobilier commercial (14 %) et les entrepôts et locaux d’activité (26 %). Ses actifs sont localisés à parts sensiblement égales entre l'Ile de France et les autres régions.

Affine est aussi l’actionnaire de référence de Banimmo, foncière de repositionnement belge active en Belgique et en France, dont elle détient 49,5 % ; son patrimoine est composé à fin juin 2013 de 21 immeubles de bureaux et de commerce, d’une valeur de 396 M€. Enfin sa filiale à 99,9 % Concerto European Developer est spécialisée dans les opérations de développement logistique.

Le patrimoine global dépendant du groupe s’élève à 994 M€.

Dès 2003, Affine a opté pour le régime des Sociétés d’Investissements Immobiliers Cotées (SIIC). L’action Affine est cotée sur NYSE Euronext Paris (Ticker : IML FP / BTTP.PA ; code ISIN : FR0000036105) et admise au SRD (long seulement). Elle fait partie des indices CAC Mid&Small, SIIC IEIF et EPRA. Banimmo est également cotée sur NYSE Euronext. www.affine.fr

Contact

Relations Investisseurs

Frank Lutz

+33 (0)1 44 90 43 53 – frank.lutz@affine.fr

Relations Presse

Watchowah – Cyril Levy-Pey

+33 (0)6 08 46 41 41 – levy-pey@watchowah.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant