Affiches contre le sida: Touraine fustige un "ordre réactionnaire"

le
3
Une des affiches de la campagne contre le SIDA que certains maires ont choisi de censurer, le 22 novembre, à Rennes ( AFP / DAMIEN MEYER )
Une des affiches de la campagne contre le SIDA que certains maires ont choisi de censurer, le 22 novembre, à Rennes ( AFP / DAMIEN MEYER )

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a fustigé mercredi à l'Assemblée nationale des comportements dignes "d'un ordre réactionnaire d'un autre âge", après la demande d'élus de retirer les affiches d'une campagne de prévention du sida montrant des homosexuels.

"Je veux vous dire mon indignation, ma colère face aux réactions de certains élus sur la campagne de prévention du sida, comme si la santé publique devait devenir prisonnière, otage, d'un ordre réactionnaire d'un autre âge et d'un autre temps", a déclaré Mme Touraine.

"Nous devons dire non à l'homophobie, oui à la tolérance, oui à une société de liberté, de respect, de bienveillance", a-t-elle poursuivi, dénonçant sans la nommer les propos d'Isabelle Le Callennec, députée LR et soutien de François Fillon.

Mardi, la députée avait estimé que la campagne gouvernementale était "très suggestive". Interrogée sur le "message" véhiculé, Mme Le Callennec avait sous-entendu qu'il incitait à l'homosexualité. "En tout cas les gens qui nous appellent, c'est les remarques qu'ils font, il faut les entendre", avait-elle dit.

"Comment s'étonner que se déversent sur les réseaux sociaux des torrents de haine", a répondu mercredi Mme Touraine.

Une dizaine de villes sur les 130 où la campagne est diffusée ont demandé le retrait des affiches. En réaction, la ministre de la Santé a annoncé saisir la justice administrative, "après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 2 semaines

    Marisol : la camisole!

  • charleco il y a 2 semaines

    Il faudrait au moins que les affiches présentent un aspect esthétique attirant, plutôt que repoussant. C'est une simple question de bon goût, aujourd'hui, la laideur est de mise partout. C'est le règne de la provoc'.

  • delapor4 il y a 2 semaines

    En mai prochain bon débarras !