Affaires étrangères : le bon budget d'Alain Juppé

le
0
L'enveloppe globale de dotation budgétaire est stable par rapport à 2010.

Dès le lendemain de son arrivée au Quai d'Orsay, en mars, Alain Juppé s'était engagé à «livrer la bataille» des moyens financiers en faveur d'un ministère qui s'estime maltraité depuis plusieurs années. En même temps, le nouveau chef de la diplomatie n'a cessé de répéter qu'il ne disposait d'aucune «baguette magique».

Au terme des arbitrages, «le résultat est excellent», juge-t-on au Ministère des Affaires étrangères, où l'on souligne que le budget 2012 «permet une correction de trajectoire qui va redonner un ballon d'oxygène à notre diplomatie». Si l'enveloppe globale est stable (2,9 milliards d'euros, contre 2,8 milliards en 2010, hors aide publique au développement), une marge de man½uvre de 70 millions d'euros a pu être dégagée, compte tenu notamment de contributions moindres à l'ONU pour les opérations de maintien de la paix et au Fonds européen de développement.

Le sort de cette «cagnotte » a été l'enjeu d'un bras de fer avec Bercy q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant