Affaire Vincent Lambert : son épouse fait appel devant le Conseil d'État

le
0

Il y a 15 jours, la justice avait ordonné à l'hôpital de Reims de continuer à alimenter le jeune tétraplégique Vincent Lambert. Le cas déchire la famille depuis des années.

Rachel Lambert, l'épouse de Vincent Lambert, ce tétraplégique dont le maintien en vie a été ordonné par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne le 16 janvier après le lancement d'un deuxième «protocole de fin de vie», a décidé mardi de faire appel de cette décision devant le Conseil d'État. «Le laisser partir est un geste d'amour», a-t-elle dit. La jeune femme ainsi qu'un neveu de Vincent Lambert qui avait pris part à la procédure judiciaire avaient jusqu'à vendredi pour intenter cette action. Cette partie de la famille s'oppose aux parents du jeune homme et à deux de ses frères et s½urs qui, eux, se battent depuis mai 2013 pour le maintien de son alimentation. Une première fois, en saissant ce même tribunal, ils avaient réussi à stopper en urgence l'arrêt de ses soins, déci...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant