Affaire Valentin : 30 ans requis contre Moitoiret

le
0
L'avocat général a requis des peines de réclusion criminelle de 30 ans contre Stéphane Moitoiret et de 16 à 18 ans envers Noëlla Hégo pour l'assassinat du petit Valentin. Le verdict est attendu vendredi à Lyon.

Envoyé spécial à Lyon

L'avocat général Jean-Paul Gandolière aime tellement son réquisitoire de 2011 contre Stéphane Moitoiret et Noëlla Hégo qu'il l'a resservi, jeudi, aux jurés lyonnais. Bien sûr, il a un peu changé de garniture, mais de l'avis de tous ceux qui l'ont goûté en première instance, le plat de résistance est le même. Version réchauffée.

Après la plaidoirie tout en émotion de Me Gilbert Collard, extrêmement doué en partie civile, qui a sans aucun doute touché l'auditoire en évoquant la douleur de la mère de la victime, le magistrat se lève pour rapporter la preuve de l'implication des deux accusés dans l'assassinat de Valentin Crémault, massacré de 44 coups de couteau dans la nuit du 28 au 29 juillet 2008. Démontrer la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant