Affaire Valbuena-Benzema, les sportifs victimes d'une justice-spectacle

le , mis à jour le
0
Karim Benzema n'a pas joué hier contre le PSG.
Karim Benzema n'a pas joué hier contre le PSG.

Alors que le Real Madrid vient de battre le PSG en Ligue des champions (1-0), son attaquant français, Karim Benzema, a été placé en garde à vue. L'ancien joueur de l'OL est actuellement entendu par les enquêteurs dans l'affaire du chantage présumé à la "sextape" contre Mathieu Valbuena. Les enquêteurs cherchent à déterminer dans quelle mesure Karim Benzema connaissait l'existence de cette vidéo intime et en quels termes il l'a évoqué avec son coéquipier en équipe de France. Tous les projecteurs sont donc rivés sur les locaux de la PJ de Versailles, là où est entendue la vedette du Real. Pour l'heure, le parquet se refuse à tout commentaire.

S'il n'est pas question de contester le travail et l'indépendance de la justice, cette affaire met l'accent sur une curieuse tendance : la justice-spectacle dès qu'il s'agit des sportifs. En effet, bon nombre d'affaires judiciaires médiatiques concernant des athlètes de haut niveau ont défrayé la chronique ces dernières années. La plupart du temps, il s'agit d'infractions mineures avec des faits très éloignés en comparaison de ceux étalés lors des procès d'Oscar Pistorius ou d'O. J. Simpson. Les actes reprochés sont souvent de simples délits isolés, sans rapport avec le grand banditisme.

Et, à l'heure actuelle, en France, police et justice aiment montrer les muscles, sortir la grosse armada et se faire les dents sur ces affaires à l'impact pénal relatif et qui conduisent une fois...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant