Affaire Toscan : Bailey ne sera pas extradé

le
0
La Cour suprême d'Irlande a refusé, jeudi, en dernier ressort l'extradition du principal suspect du meurtre de Sophie Toscan du Plantier.

«Nous sommes effondrés, stupéfaits. Nous étions tellement confiants». Marguerite Bouniol, la mère de Sophie Toscan du Plantier, tuée en 1996 en Irlande, ne comprend pas la décision rendue ce jeudi. La Cour suprême, la plus haute juridiction de l'île, refuse, en effet, l'extradition vers la France d'Ian Bailey, soupçonné du meurtre. Une décision qui contredit celle rendue en mars 2011 par la Haute Cour de Dublin et qui avait donné son feu pour livrer le principal suspect aux autorités françaises.

Ian Bailey, journaliste anglais de 55 ans, avait aussitôt fait appel de ce premier jugement. Statuant en dernier ressort, la Cour suprême lui donne donc raison. Une victoire pour cet homme qui depuis le début clame son innocence. Un choc terrible pour la famille de la victime, persuadée de la culpabilité d'Ian Bailey. Après plus de 15 ans d'attente et de combat juridique, elle voit ses espoirs s'effondrer. Aucun recours n'est en effet prévu pour s'opposer à ce jugement.

C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant