Affaire Taubira-Falletti : «scandale d'Etat» contre «pas de quoi fouetter un chat»

le
0

POLITIZAP - Changer les magistrats au gré des majorités politiques reste une vieille pratique de la Ve république. L'affaire Taubira-Falletti indigne la droite, qui dénonce la main mise des socialistes sur le pays. Le gouvernement renvoie l'opposition aux précédents limogeages politiques sous Nicolas Sarkozy.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant