Affaire Tapie : deux hauts fonctionnaires visés

le
0
La cour de discipline budgétaire et financière de la Cour des comptes a été saisie du cas de deux hauts fonctionnaires soupçonnés d'irrégularités dans la manière dont ils ont réglé l'affaire Tapie, sous la houlette de Christine Lagarde, assure Mediapart.

La décision était attendue. La cour de discipline budgétaire et financière (CDBF) de la Cour des comptes - une juridiction administrative chargée de sanctionner, par des amendes, les infractions commises par des agents publics au préjudice de l'État - a été saisie, mercredi, du cas de deux hauts fonctionnaires soupçonnés d'irrégularités dans l'affaire Tapie. D'après le site internet Mediapart, qui révèle l'information, non confirmée, le procureur général de la Cour des comptes, Jean-François Bénard, a transmis à la CBDF deux réquisitoires distincts visant Jean-François Rocchi et Bernard Scemama. qui ont réglé l'arbitrage de l'affaire Tapie sous la houlette de Christine Lagarde à Bercy.

Le premier est l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), une structure publique créée au milieu des années 90 afin de gérer le passif du Crédit Lyonnais, après la quasi-faillite de l'ancienne banque publique. Le second est l'ancien président de l'Etablisse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant