Affaire Tapie: des lettres étayeraient la thèse de l'escroquerie

le
5
DEUX LETTRES RENFORCERAIENT LA THÈSE DE L'ESCROQUERIE DANS L'AFFAIRE TAPIE
DEUX LETTRES RENFORCERAIENT LA THÈSE DE L'ESCROQUERIE DANS L'AFFAIRE TAPIE

PARIS (Reuters) - Des lettres adressées par l'avocat de Bernard Tapie au juge Pierre Estoup étayent les soupçons d'escroquerie en bande organisée dans l'enquête sur l'arbitrage qui a soldé le litige opposant l'homme d'affaires au Crédit Lyonnais, selon Le Monde.

Dans ces deux lettres envoyées en 2006 par Maurice Lantourne au juge arbitre, et retrouvées lors de perquisitions au cabinet de l'avocat, il est question du conflit lié à la vente d'Adidas, écrit mardi le quotidien, qui dit en avoir eu connaissance.

Maurice Lantourne et Pierre Estoup, tous deux mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans cette affaire, avaient pourtant indiqué aux enquêteurs ne jamais en avoir parlé avant l'arbitrage, rendu en 2008, rappelle Le Monde.

Interrogé par le journal, Maurice Lantourne a appelé à "la plus grande prudence sur les documents saisis, qui ne sont parfois que des projets de lettres".

"Je maintiens n'avoir jamais demandé à Monsieur Estoup de travailler en 2006 sur ce dossier", aurait-il ajouté.

L'avocat n'était pas joignable dans l'immédiat.

Bernard Tapie a relayé ces propos sur BFM TV, affirmant que les documents saisis par les juges n'étaient "que des projets qui n'ont pas, d'après Lantourne, été envoyés". "98,5% de ce qui est écrit (dans Le Monde) est bidon", a-t-il ajouté, soulignant que les documents en question n'avaient pas été retrouvés au domicile de Pierre Estoup.

L'un de ses avocats, Me Hervé Temime a dit "s'étonner du caractère systématiquement partial et orienté des violations du secret de l'instruction". "À titre personnel, je n'ai aucune hésitation quant à l'absence totale de simulacre d'escroquerie dans ce dossier", a-t-il dit à Reuters.

ESTOUP CONTESTE L'ESCROQUERIE

Le conseil de Pierre Estoup, Me Renaud Bertin, a de son côté indiqué ne pas avoir eu connaissance de ces lettres.

Il a toutefois estimé que, quelles qu'elles soient, elles ne changeraient rien au fond du dossier, le délit d'escroquerie en bande organisée n'étant selon lui pas caractérisé.

"La seule chose que je sache c'est qu'en son âme et conscience, Monsieur Estoup a estimé qu'il pouvait prendre la charge de cet arbitrage", a-t-il dit à Reuters.

"L'autre chose que je sais, c'est que les deux autres arbitres n'ont émis aucune critique sur le comportement de Monsieur Estoup pendant cet arbitrage", a-t-il ajouté, rappelant que toutes les décisions ont été prises à l'unanimité des trois juges.

Pierre Estoup a contesté sa mise en examen, se plaignant du traitement différencié auquel il est selon lui soumis par rapport aux deux autres personnalités désignées pour rendre cet arbitrage, Pierre Mazeaud et Jean-Denis Bredin.

Selon Le Monde, les juges s'intéressent toutefois également au rôle joué par le juge Jean-Denis Bredin.

Les révélations se sont multipliées au cours des derniers mois sur les liens, alors dissimulés, entre Pierre Estoup et le "camp Tapie", notamment l'avocat Maurice Lantourne.

L'arbitrage controversé a accordé en 2008 403 millions d'euros à Bernard Tapie pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Gary.83 le lundi 29 juil 2013 à 15:51

    je suis plus admiratif d'un TAPIE que d'un DSK ou CAHUZAC !

  • M4760237 le lundi 29 juil 2013 à 15:15

    ET DIRE QU'IL A ETE MINISTRE ! Mitterrand l'aurait choisi pour la bonne raison que Cahuzac n'était pas disponible. .

  • M931269 le lundi 29 juil 2013 à 14:38

    Visiblement il y a un acharnement contre Tapie ......la clique en place cherche a le couler .....par tous les moyens !

  • M9095115 le lundi 29 juil 2013 à 14:20

    Un acharnement a essayer de trouver des soit disant preuves qui sont toutes fausses dailleurs.Belle la justice impartiale socialiste.

  • Gary.83 le lundi 29 juil 2013 à 13:02

    ça devient tres compliqué j'arrive plus à suivre ...si ce n'est un acharnement à trouver un coupable pour nourrir la gauche décue par le PS au pouvoir !