Affaire Snowden : la NSA pourrait décrypter les communications internet codées

le
0
Affaire Snowden : la NSA pourrait décrypter les communications internet codées
Affaire Snowden : la NSA pourrait décrypter les communications internet codées

Les révélations continuent dans le cadre de la plus grande affaire d'espionnage de ces dernières années. Les agences de renseignement américaine et britannique sont capables de décoder les systèmes de cryptage sur internet censés sécuriser les courriels comme les transactions bancaires en ligne, selon les documents fournis au Guardian par Edward Snowden. D'après ceux-ci, le programme secret nommé Bullrun permet de décrypter à peu près tout ce qui est codé sur internet.

La NSA américaine et son homologue britannique, le GCHQ, ont réussi à obtenir les «clés» des différents systèmes de cryptage grâce à leurs supercalculateurs et à la coopération des sociétés internet, parfois obtenue à la faveur d'injonctions judiciaires, affirme le quotidien britannique.

Malgré les promesses de transparence du président Barack Obama sur ces programmes, l'addition des révélations, y compris celles de jeudi, dessine les contours d'une organisation toute puissante aux capacités d'intrusion qui semblent illimitées.

Le New York Times et ProPublica rapportent que des responsables américains du renseignement leur ont demandé de ne pas publier ces informations, craignant que ces révélations ne conduisent certaines cibles de ce programme à changer de méthodes de cryptage ou de mode de communication. «Les médias n'ont pas mentionné certains aspects mais ont décidé de publier l'article en raison de l'importance d'un débat public sur les actions du gouvernement qui affaiblissent les outils les plus puissants censés protéger la vie privée des Américains et d'autres», affirme le New York Times.

Depuis début juin, les révélations en terme d'espionnage ne cessent de se multiplier depuis qu'un ancien analyste de la CIA, Edward Snowden, livrait l'existence de Prism, un incroyable système mis en place par la NSA, l'agence de sécurité américaine, pour surveiller des centaines de milliers d'ordinateurs à travers le monde. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant