Affaire Relais

le
0
L'ancien premier ministre a été entendu mardi à Paris par les gendarmes en charge de cette affaire d'escroquerie présumée.

La garde à vue aura duré quelques heures. Dominique de Villepin a été entendu mardi par les gendarmes, dans le cadre de l'affaire Relais & Châteaux. Il a été auditionné dès le début de matinée par les enquêteurs de la section de recherches de Strasbourg, où l'affaire d'escroquerie présumée est instruite. La garde à vue, révélée par Le Monde et dont Le Figaro a eu confirmation, a été levée en fin d'après-midi.

«J'ai pu redire sereinement, simplement et dans le cadre normal de la procédure que je ne suis en rien impliqué dans le déroulement de cette triste affaire qui touche l'un de mes amis», a commenté l'ancien premier ministre.

Il est «probable» que le juge d'instruction en charge de ce dossier demande à entendre ultérieurement M. de Villepin à Strasbourg, a déclaré le vice-procureur de Strasbourg, précisant qu'il reviendrait au juge de décider sous quel statut il entendra l'ancien ministre: simple témoin, témoin assisté ou mis en examen.

Dan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant