Affaire Puerto : Beloki et Nozal réfutent les accusations

le
1
Affaire Puerto : Beloki et Nozal réfutent les accusations
Affaire Puerto : Beloki et Nozal réfutent les accusations

« Je ne connais pas le docteur Fuentes, nous n'avons jamais échangé la moindre parole », a affirmé Joseba Beloki, accusé d'avoir été l'un des clients du sulfureux médecin dont le procès a lieu actuellement. L'ancien coureur de la Once et de Liberty Seguros a formellement nié les accusations de dopage à sa rencontre, tout comme son compatriote espagnol Isidro Nozal. Mais au moment où le juge lui a demandé d'autoriser un prélèvement ADN pour le comparer avec les poches de sang saisies en 2006 chez le docteur Fuentes, Beloki s'est montré moins catégorique : « il faudrait que j'y réfléchisse. »

Isidro Nozal a, lui, admis qu'il avait croisé le médecin « à deux ou trois reprises » mais en spécifiant que c'était toujours « pour des extractions de sang, jamais des réinjections. » Une ligne de défense qu'avait déjà adoptée Ivan Basso. Refusant de se soumettre à un test ADN, Nozal a nié s'être dopé avant le Dauphiné Libéré 2005 où il avait été suspendu pour un taux d'hématocrite trop élevé. Mais aussi en 2009, année de son test positif à l'EPO sur le Tour du Portugal. Un nouveau témoignage important interviendra mercredi, celui de Jesus Manzano. L'ancien coureur de l'équipe Kelme avait dénoncé les pratiques de sa formation en 2004 et mis les enquêteurs sur la piste du docteur Fuentes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7712840 le mardi 12 fév 2013 à 20:00

    Où sont les joueurs de football, de tennis ? Leurs noms restent secrets...et leurs fédérations restent bien silencieuses et peu coopératives !