Affaire Pistorius : Quatre mois de plus en prison

le
0
Affaire Pistorius : Quatre mois de plus en prison
Affaire Pistorius : Quatre mois de plus en prison

Sa libération conditionnelle suspendue par le ministre de la Justice sud-africain, Oscar Pistorius devra attendre que les services compétents statuent sur la question. Une procédure qui peut prendre jusqu'à " quatre mois " selon un porte-parole.

Condamné en octobre 2014 à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa compagne Reeva Steenkamp, Oscar Pistorius s’était vu accordée, le 5 juin dernier, sa libération conditionnelle pour « bon comportement », fixée à la date de ce vendredi. Mais mercredi, le ministre de la Justice estimait que cette décision avait été rendue « prématurément » et qu'elle serait donc « suspendue jusqu'à ce que les services de libération conditionnelle statuent sur la question ». Selon des propos du porte-parole du ministère, Mthunzi Mhaga, rapportés par l’AFP, les services correctionnels sud-africains ont à leur disposition un délai pouvant aller jusqu’à « quatre mois ». Leur décision pourrait donc être rendue après le procès en appel d'Oscar Pistorius, prévu pour novembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant