Affaire Pistorius : Le parquet n'accepte pas la décision

le
0
Affaire Pistorius : Le parquet n'accepte pas la décision
Affaire Pistorius : Le parquet n'accepte pas la décision

Alors qu'Oscar Pistorius doit sortir cette semaine de prison (liberté conditionnelle), dix mois après son incarcération, le parquet sud-africain a interjeté appel. Il estime que l'athlète paralympique aurait dû être condamné pour meurtre.

La libération conditionnelle d’Oscar Pistorius décidée il y a quelques jours (et qui sera effective le 21 août), avait choqué une grande partie de la population sud-africaine. Ce lundi, le parquet a fait appel de la condamnation de l’athlète, sanctionné de cinq ans de prison pour « homicide involontaire ».

Selon le parquet, Pistorius aurait dû être condamné pour « meurtre » et donc être plus lourdement condamné. Dans cette optique, le porte-parole du parquet Luvuyo Mfaku a annoncé que les « documents avaient été déposés à la Cour suprême d’appel ».

En février 2013, Oscar Pistorius avait abattu sa compagne Reeva Steenkamp, la prenant, selon ses dires, pour un « voleur ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant