Affaire Petraeus : les e-mails rageurs de Paula à Jill

le
0
Pour le FBI, l'affaire Petraeus semble avoir commencé au début de l'été dernier, le jour où Jill Kelley s'est plainte d'être harcelée par les mails d'une certaine Paula Broadwell.

L'expression anglaise cat-fight, généralement «bataille de chiffonniers», devrait en l'occurrence garder son sens littéral. C'est bien d'un «combat entre chattes» dont rend compte le site américain The Daily Beast, qui dévoile les e-mails rageurs que Paula Broadwell adressait Jill Kelley, sa prétendue rivale auprès du général David Petraeus.

Ces messages que Jill Kelley montra au début de l'été dernier à un agent du FBI ne comportent aucune menace directe. Selon ce policier, cité par le site en ligne américain, il n'y a aucune phrase telles que «ne touche pas à mon homme», «je vais te tuer», ou encore «je vais brûler ta maison». Dans ces messages rageurs, le général Petraeus n'est même pas cité nommément ou mentionné de manière directe.

Mais l'objet de tout...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant