Affaire Mohamed Merah : un lien secret avec al-Qaida ?

le
0
Mohamed Merah, photo d'illustration.
Mohamed Merah, photo d'illustration.

Après deux ans, l'affaire Merah révèle toujours son lot de surprises. Selon une information révélée par Le Parisien, le tueur au scooter aurait été en contact étroit avec un haut responsable de l'organisation terroriste al-Qaida. Le témoignage recueilli par les juges d'instruction français et cité par le quotidien précise que Mohamed Merah et l'un des proches lieutenants d'Oussama Ben Laden, Moez Garsallaoui, auraient même passé un pacte secret.

Les informations proviennent de l'audition d'Urynbasar Munatov, un Kazakh de 26 ans interrogé en décembre dernier dans une tout autre affaire. Le jeune homme est en effet soupçonné d'avoir croisé la route d'un apprenti djihadiste français sur lequel les juges antiterroristes enquêtent. À la fin de l'audition, une série de photographies est présentée au jeune Kazakh. Un cliché de Mohamed Merah se trouve dans la pile. Urynbasar Munatov le reconnaît aussitôt et révèle alors de nombreux secrets.

Un accord secret

Urynbazsar Munatov aurait notamment affirmé que Moez Garsallaoui lui aurait indiqué que Mohamed Merah s'était entraîné sur la base pakistanaise d'al-Qaida. Les révélations du témoin ne s'arrêtent pas là. Selon Urynbasar Munatov, Mohamed Merah et le Belgo-Tunisien, souvent considéré comme le responsable Europe de la nébuleuse, auraient passé un accord secret. "D'après les dires de Mouaz (Moez), il avait une entente avec Yussuf (2e prénom de Merah) : si Yussuf entreprenait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant