Affaire Leulmi : lorsque le témoin endosse le rôle de l'accusé

le
0
Maître Dupont-Moretti est l'un des avocats de la défense dans l'affaire Jamel Leulmi.
Maître Dupont-Moretti est l'un des avocats de la défense dans l'affaire Jamel Leulmi.

"Vous protégeriez un assassin ?" La question, posée par Me Éric Dupond-Moretti, qui représente la défense, résume tous les enjeux du procès Leulmi. Céline D., interrogée en qualité de témoin, y a répondu de la manière la plus concise qui soit : "Jamais". Mercredi, devant la cour d'assises de l'Essonne, le débat s'est concentré autour de cette femme qui endosse tous les rôles. Elle est à la fois la conjointe et l'alibi de Jamel Leulmi. Cet homme qui, à 36 ans, est accusé d'avoir en 2007 tué sa femme, Kathlyn, pour empocher une assurance décès de 1,8 million d'euros. Il est également soupçonné d'avoir tenté, en 2009, de faire assassiner Julie Derouette pour les mêmes motifs. Toute la journée, Céline a tenté d'expliquer aux jurés les liens compliqués qui l'unissent à l'accusé. Son témoignage est capital pour l'issue du procès. "Essentiel", dira Dupond-Moretti. Elle a toujours, ou presque, gravité dans la sphère de Jamel Leulmi. Pacsés une première fois en 2004, ils rompront ce pacs en 2006, avant que Jamel se marie avec Kathlyn. À son décès, Jamel se pacsera à nouveau avec Céline et l'épousera religieusement en 2009.Surtout, Céline était aux côtés de Jamel en décembre 2009 lors d'un voyage au Maroc. Elle dit ne pas l'avoir quitté. C'est à cette occasion que Julie Derouette, partie civile à l'audience, fut agressée et laissée pour morte dans le fossé d'une route marocaine alors qu'elle était venue, selon ses dires,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant