Affaire Leonarda: Vallaud-Belkacem "choquée" mais défend Valls

le
11
NAJAT VALLAUD-BELKACEM PREND LA DÉFENSE DE MANUEL VALLS
NAJAT VALLAUD-BELKACEM PREND LA DÉFENSE DE MANUEL VALLS

PARIS (Reuters) - La porte-parole du gouvernement français a jugé "choquantes" jeudi les conditions de l'expulsion d'une jeune Kosovare telles qu'elles ont été rapportées, mais elle a défendu le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, cible de multiples attaques dans son propre camp à gauche.

L'expulsion de Leonarda Dibrani, une collégienne de 15 ans, interpellée le 9 octobre dans le Doubs, a suscité l'indignation de responsables socialistes et d'associations.

"Si on est allé arrêter un car scolaire et extirper une enfant au vu et au su de ses camarades, alors elles sont évidemment choquantes. Mais aujourd'hui, il n'est pas avéré qu'elles se soient passées comme ça", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem sur RTL.

"L'école doit être sanctuarisée", a-t-elle ajouté. "Aller chercher un enfant à la porte de son école ou dans une activité périscolaire ne fait pas partie de nos façons de faire."

La ministre des Droits des femmes s'est cependant abritée derrière l'enquête administrative ouverte sur les conditions de la reconduite à la frontière de la jeune Leonarda et de sa famille. Elle a ainsi reproché aux détracteurs de Manuel Valls, dans la majorité, d'avoir parlé trop vite.

"J'estime que quand on n'a pas suffisamment d'informations pour s'exprimer, il vaut mieux attendre", a dit la porte-parole du gouvernement.

"En même temps, manifester une émotion, je trouve que c'est quand même assez sain", a-t-elle cependant ajouté, tout en qualifiant de "totalement ubuesques" les accusations lancées contre le ministre de l'Intérieur.

"Est-ce Manuel Valls qui était derrière l'instruction donnée à des policiers, si ça s'est passé comme ça?" a-t-elle dit. "Si il y a des responsabilités, elles sont à un niveau local et il faut s'interroger sur celles-là."

Najat Vallaud-Belkacem a jugé que le ministre de l'Intérieur avait fait "toutes les preuves nécessaires", à la fois de la "fermeté indispensable" en matière d'immigration et d'humanité dans le traitement des personnes concernées.

Emmanuel Jarry, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1386403 le jeudi 17 oct 2013 à 12:29

    Elle est très bonen la porte parole du gouvernement pour faire le grand écart entre ses collègues; dIFFICILE DE FAIRE MEUX? DONC BEAUCOUP DE TALENT POUR nAJAT vALLAUD-bELKACEMM

  • 2445joye le jeudi 17 oct 2013 à 12:11

    Après la succession de problèmes liés à l'immigration qu'on a connue ces derniers mois, et même ces dernières années, on aurait pu avoir un Président qui prenne le taureau par les cornes en posant la question du maintien de la France dans Schengen. Mais non: on reste dans l'émotion, le cas particulier, l'anecdotique. Et même, dans le silence. Inapte à la fonction.

  • alc2855 le jeudi 17 oct 2013 à 10:47

    L'honneur est sauf. Elle est.... choquée. Quelle buse...

  • blackmax le jeudi 17 oct 2013 à 10:30

    L'école sanctuarisé ? ah bon c'est nouveau ça !Et ça veut dire quoi en français courant, je n'ai pas mon décodeur langue de bois et machin est une experte en parler pour ne rien dire, même qu'on la paye pour ça.

  • s.thual le jeudi 17 oct 2013 à 10:28

    ele se crampone a son siege trop bien payee pour ne faire que ses petits pincements de bouche un peu dédaigneux , alors elle menage la chevre et le chou !

  • semis le jeudi 17 oct 2013 à 09:58

    Le oui, mais... s'impose dans ce gouvernement de Kouilles molles. Et le chef de tout ce merdier se cache derrière son silence!

  • Gary.83 le jeudi 17 oct 2013 à 09:50

    langue de p...............bois !!

  • lsleleu le jeudi 17 oct 2013 à 09:47

    Pendant que l'on parle de cette histoire on ne parle pas des autres choses (Chomage, impots,etc)

  • M931269 le jeudi 17 oct 2013 à 09:46

    .......comme toujours elle botte en touche sur les problémes sensibles ......son credo favori c'est ....."l'arbitrage en cours " qui occulte toute réponse ou prise de position !

  • ppetitj le jeudi 17 oct 2013 à 09:43

    "Pas suffisamment d'informations pour s'exprimer, on attend"... Eric Woerth a-t-il eu ce même principe de pensée du PS avant d'être lapidé ? Deux poids, deux mesures...Responsable mais jamais coupable la gauche...