Affaire Leonarda : plusieurs lycées encore mobilisés pour l'arrêt des expulsions

le
8
Affaire Leonarda : plusieurs lycées encore mobilisés pour l'arrêt des expulsions
Affaire Leonarda : plusieurs lycées encore mobilisés pour l'arrêt des expulsions

Selon le rectorat de Paris, huit lycées - sur une centaine - subissaient de «fortes perturbations» ce lundi à cause de manifestations des lycéens mobilisés pour demander l'arrêt des expulsions d'enfants scolarisés. Des poubelles bloquaient l'entrée des lycées Turgot et Maurice-Ravel. Devant ce dernier, des jeunes excédés essayaient de forcer l'entrée. Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a exhorté les jeunes manifestants à ne pas recourir à la «violence» et aux «blocus».

Les lycées Charlemagne, Paul-Valéry et Dorian étaient également bloqués selon le président de l'organisation lycéenne Fidl Maximilian Raguet, et une manifestation est partie à 11 heures de la place de la République. Sur Twitter le leader de la Fidl a annoncé qu'une vingtaine d'établissements étaient déjà mobilisés dans la matinée.

Ce matin déjà, c'est près d'une vingtaine de lycées mobilisés sur Paris pour #StopExpulsions des jeunes scolarisés ! #Khatchik #Leonarda? FIDL, les lycéens (@FIDL_News) November 4, 2013

Nouveau rassemblement lycéen place de la République ! "Non aux expulsions!" #Khatchik #Leonarda pic.twitter.com/C2ZzNrb2gh? Hugo Hanry (@hugohanr) November 4, 2013

Sur France Inter le ministre de l'Education nationale a pour sa part souligné que «Leur émotion légitime a été entendue, je l'avais souhaitée, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont rédigé une circulaire qui sanctuarise l'école et le périscolaire». «Je demande aux lycéens de faire attention à cette générosité qui est la nôtre, nous avons compris cette émotion», a-t-il ajouté.

Mobilisation lycéenne contre les #expulsions place de la République #leonarda pic.twitter.com/AKe9AT9sQF? D Anthony (@AnthonyDepe) November 4, 2013

«Il ne faut pas empêcher, quand on veut la scolarisation des enfants, ses autres camarades d'être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6737505 le lundi 4 nov 2013 à 16:39

    Normal on est en periode electorales, des places a prendre pour la gauche plurielle.

  • M9244933 le lundi 4 nov 2013 à 14:24

    Les jeunes sont mobilisables facilement pour des causes "nobles". Mais quelqu'un leur a-t-il expliqué l'état de service de Leonarda (absentéisme massif) et de son père (cambriolage, vol, triche, refus travail,...) et ce que cela coûte à leurs parents et à eux-mêmes bientôt?

  • raich2 le lundi 4 nov 2013 à 13:51

    Ils veulent affirmer leurs idées, mais n'ont aucune idée de ce que leur réserve leur propre avenir.

  • M2280901 le lundi 4 nov 2013 à 11:52

    ça manque de coups de pied au c... !

  • BRU.LACO le lundi 4 nov 2013 à 11:43

    mais par contre juste leur argent de poche pas mes impots (NB penser à économiser pour acheter de petits coffres encastrables dans des murs solides pour y mettre leur reste d'economie de leur parents occuper à travailler pour leur payer le temps de manifester)

  • BRU.LACO le lundi 4 nov 2013 à 11:41

    moi je propose que tous ces jeunes cotisent sur leur argent de poche pour nourrir et faire entrer + de leonarda chez nous.

  • M1961G le lundi 4 nov 2013 à 11:40

    quand une poignée de lycéens bloquent les lycées alors que la plupart des lycéens veulent reprendre les cours , ça en dit long sur la démocratie en France . que fait hollande !!!!. pourquoi en France une minorité a le droit de bloquer les autres . ces grévistes ne respectent pas les autres et pour cause , ils font cela parce qu'ils sont si peu nombreux qu'ils prennent en otage les autres pour faire un effet de masse . ils sont pas courageux ces grévistes ......

  • LeRaleur le lundi 4 nov 2013 à 11:31

    Ces ONC ne savent pas que c'est eux qui vont payer pour tous les sous-dévs.