Affaire Lazard : la droite veut une enquête

le
0
En cause, un mandat de conseil attribué à la banque après un appel d'offres pourtant jugé régulier.

Jamais l'attribution d'un mandat de conseil à une banque d'affaires n'avait eu un tel retentissement politique. Le fait que Bercy ait retenu cet été la banque Lazard pour l'aider à mettre sur pied la future Banque publique d'investissement (BPI) continue de faire des vagues. La droite exige désormais «la transparence» sur ce choix, à l'image de l'ex-ministre du Budget Valérie Pécresse. Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate à la présidence de l'UMP, enjoint, quant à elle, la commission des finances d'utiliser «ses moyens d'investigation» pour «lever le soupçon de conflit d'intérêts», a-t-elle martelé dimanche soir au «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro».

La polémique est partie du lien entre Matthieu Pigasse, le patron de Lazard, propriétaire à titre personnel des Inrockuptibles, et Audrey Pulvar, compagne d'Arnaud Montebourg, qui vient précisément de prendre la rédaction en chef de l'hebdomadaire. Or le ministre du Redressement productif fait partie de ceux qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant