Affaire Kulik : un espoir d'élucidation dix ans après

le
0
Mercredi matin, sept hommes été placés en garde à vue dans la locaux de la section de recherches d'Amiens. Ils gravitaient tous dans l'entourage Grégory Wiart, chauffagiste mort et identifié post-mortem.

L'affaire Élodie Kulik pourrait enfin être complètement élucidée. Cette directrice d'agence bancaire de 24 ans avait été violée et assassinée par trois personnes lors d'une équipée barbare il y a dix ans à Tertry (Somme).

Mercredi matin, sept hommes ont été interpellés dans le cadre de l'affaire. Tous ont été placés en garde à vue dans les locaux de la section de recherches d'Amiens, en charge de l'affaire.

Selon nos informations, chacun des suspects faisait partie de l'entourage de Grégory Wiart, un plombier chauffagiste mort dans un accident de la route en 2003 et identifié post-mortem comme un des acteurs de ce drame.

«Les sept suspects ont été identifiés par différents recoupements, une enquête de police classique ainsi que des écoutes t...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant