Affaire Karachi : Nicolas Bazire confronté à Ziad Takieddine

le
0
Les juges en charge de l'instruction sur l'attentat de Karachi entendent aujourd'hui l'ancien bras droit d'Edouard Balladur, Nicolas Bazire, et l'homme d'affaires libanais, Ziad Takieddine. Au coeur des discussions, le financement de la campagne de Balladur de 1995.

C'est une confrontation attendue. Ce vendredi, Nicolas Bazire, actuel numéro 2 du groupe LVMH et ancien bras droit d'Edouard Balladur, est convoqué par les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger le Loire, chargés de l'enquête financière sur l'attentat de Karachi. Il doit être confronté à Ziad Takieddine, actuellement en détention provisire à la prison de la Santé, qui l'accuse d'avoir financé la campagne présidentielle de 1995 grâce à des rétrocommissions. Or, ce proche de Nicolas Sarkozy, qui fut directeur de cabinet d'Edouard Balladur avant de devenir son directeur de campagne, et qui a été mis en examen dans le dossier, a démenti les accusations de Ziad Takieddine. Enfin, un autre membre influent de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant