Affaire Jouyet-Sarkozy : remous à l'UMP, Fillon dénonce un «complot»

le
1
Affaire Jouyet-Sarkozy : remous à l'UMP, Fillon dénonce un «complot»
Affaire Jouyet-Sarkozy : remous à l'UMP, Fillon dénonce un «complot»

L'UMP se dirige-t-elle vers l'une de ces guerre internes dont elle a le secret? Les ingrédients sont en tout cas réunis, ce samedi, alors que «Le Monde» accuse François Fillon d'avoir comploté contre Nicolas Sarkozy avec l'actuelle majorité. De quoi mettre le feu aux poudres. Afin d'éviter l'explosion, l'ancien Premier ministre se serait entretenu au téléphone avec l'ex-Président, d'après une information révélée samedi soir par BFM TV.

Selon le quotidien du soir, François Fillon aurait sollicité l'exécutif, par le biais du secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet, pour accélérer les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy. «Tapez vite, tapez vite!» aurait lâché l'ex-Premier ministre, au cours d'un déjeuner le 24 juin. Les intéressés démentent en bloc, mais les journalistes du «Monde» assurent disposer d'un enregistrement de Jouyet leur racontant la scène.

Au terme d'une semaine déjà marquée par la poussée de fièvre qui a suivi les révélations de «Ça reste entre nous, hein?», le livre des journalistes du «Parisien» - «Aujourd'hui en France», Frédéric Gerschel et Nathalie Schuck, certains partisans de l'ancien chef de l'Etat n'ont pas tardé à répliquer sur Twitter.

«Halte aux boules puantes»

«Les masques tombent», attaque le député copéiste, soutien de Sarkozy, Sébastien Huygue. «Un homme d'Etat?» s'interroge Valérie Debord. Une référence directe à la dernière passe d'armes qui a opposé Fillon à Sarkozy. «Ce ne sont pas les paroles d'un homme d'État», a lâché l'ex-Premier ministre, qualifié de «loser» par son rival dans «Ça reste entre nous, hein?».

«François Fillon doit s'expliquer, embraye Christian Estrosi. Il doit la vérité aux militants et aux Français.» Et le député-maire de Nice (Alpes-Maritimes), sarkozyste fidèle, d'estimer que «cette polémique discrédite encore l'UMP et rend encore plus nécessaire notre initiative de créer un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le dimanche 9 nov 2014 à 06:52

    La Gauche va mal mais la Droite !!! mouarff !