Affaire Hermès : LVMH renonce à faire appel de l'amende de l'AMF

le
0
Le groupe explique que «sa décision répond au souhait d'assurer une saine gestion de sa participation dans Hermès».

Deux mois après avoir été condamné à 8 millions d'euros d'amende par l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour la «gravité de manquements successifs (...) ayant consisté à masquer toutes les étapes de sa prise de participation dans Hermès», le leader mondial du luxe, qui détient 23,1 % du sellier, a finalement décidé mardi de «clore la procédure AMF».

Le 1er juillet, dans la foulée de la décision, LVMH avait pourtant annoncé faire appel, au vu de «la très grande faiblesse de cette décision tant sur le plan juridique que sur l'analyse totalement erronée des faits qu'elle contient». Sans cesser de contester la sanction, LVMH renonce donc à faire appel, expliquant que «sa décision répond au souhait d'assurer une saine gestion de sa participation dans Hermès». Le groupe souligne que «l'AMF a expressément confirmé que LVMH n'avait commis ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant