Affaire Fiona - Pierre Sennés : "Personne n'a renoncé à retrouver le corps"

le
0
Pierre Sennès, procureur de la ville de Clermont-Ferrand, instruit l'affaire du meurtre de la petite Fiona.
Pierre Sennès, procureur de la ville de Clermont-Ferrand, instruit l'affaire du meurtre de la petite Fiona.

Pierre Sennès, le procureur de la République de Clermont-Ferrand, instruit l'affaire Fiona depuis le début. Ce magistrat discret, naturellement peu enclin aux déclarations, a accepté de revenir pour nous sur cet incroyable fait divers. Entretien.Le Point.fr : Tout d'abord, où en est l'enquête depuis la précédente tentative de recherche du corps de Fiona en présence de la mère et du beau-père, en mai dernier ?Pierre Sennès : Les éléments nouveaux sont surtout des éléments d'instruction, car du côté de l'enquête, on tourne un peu en rond depuis les dernières recherches qui se sont révélées infructueuses. Nous avons reçu cet été les expertises psychologiques et psychiatriques. Je préfère ne pas en parler pour le moment, mais cela va apporter des éléments intéressants sur la personnalité du couple et les ressorts intimes qui ont pu pousser les intéressés à agir comme ils l'ont fait. Une chose est sûre, au regard des experts, Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf sont pénalement responsables. Il n'y a pas de cause d'atténuation ou d'abolition de leur responsabilité dans la mort de Fiona. À présent, on entre dans une phase de débats contradictoires dans le cadre de la procédure d'instruction. Quand pourrait avoir lieu le procès ? C'est très difficile de fixer une date précise. Raisonnablement, on peut penser que 2015 verra la conclusion de cette affaire devant une cour d'assises.L'avocat de Cécile Bourgeon...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant