Affaire Fiona : la douleur d'une grand-mère

le
3
L'hommage des anonymes à la petite victime devant la maison où elle a vécu et où elle est morte.
L'hommage des anonymes à la petite victime devant la maison où elle a vécu et où elle est morte.

La mère de Cécile Bourgeon est sortie de son silence lundi matin dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France. C'est elle qui a accueilli la petite Eva et son petit frère, né cet été. Elle qui a alerté (et non porté plainte, comme il avait été écrit) sur des traces de coups sur la tête de la petite soeur de Fiona, âgée de 3 ans. Françoise habite Perpignan. Elle est mariée à un gendarme, le beau-père de Cécile. C'est une femme qui a souffert deux fois : en mai, de la disparition de sa petite-fille, d'abord. Quatre mois d'angoisse. Puis, en fin de semaine dernière, en même temps que la révélation de sa mort lui était infligée, elle a découvert le mensonge de sa fille. Un terrible choc.Cécile Bourgeon "en retrait"

Françoise reconnaît dans cet entretien qu'elle a eu des doutes sur la version de sa fille Cécile, mais sans imaginer le pire : "Une histoire d'enlèvement simulé, pourquoi pas, mais je n'aurais jamais imaginé qu'on puisse en arriver là." Elle confirme ce que Le Point.fr révélait sur Berkane Maklouf, toxicomane, possessif et violent : sa fille Cécile, qui s'était mise à porter le foulard, était bien sous l'emprise de cet homme, qui, explique Françoise "parlait tout le temps quand il ne criait pas". Un homme qui disait en avoir fini avec sa toxicomanie et qui "les a bien menés en bateau". On découvre aussi une Cécile Bourgeon "en retrait", effacée et pratiquement coupée de sa famille. "C'est toujours lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derouet2 le lundi 30 sept 2013 à 17:34

    comme quoi on peut ne pas en manger et se comporter comme un porc

  • LeRaleur le lundi 30 sept 2013 à 15:06

    Pourquoi n'avez-vous rien fait avant. Un m*u**z*z drogué...

  • M1310580 le lundi 30 sept 2013 à 13:32

    A voir le beau père cet excité à la télé au mois de mai, sa façon de réagir, agressant les journalistes comme il le faisait, il était vraiment pas net ce type